Site officiel de la ville de Bois d'Arcy

Tribunes : février 2023

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.



Groupe majoritaire « Bois d’Arcy avance ! » 27 élus

Défendons notre Plan Local d’Urbanisme

Notre groupe d’opposition semble méconnaître le fonctionnement des collectivités, notamment le travail collaboratif avec ses partenaires institutionnels. Nous n’avons pas pour habitude de répondre à leurs attaques, mais nous refusons de les laisser mentir par méconnaissance et surtout avec arrogance. Dans leur dernière Tribune, à propos du PLU, pour lequel la Préfecture nous demande de revoir notre copie, le groupe Perspectives Arcisiennes se permet de tenir des propos que nous déplorons en affirmant que nous « aurions peur des logements sociaux ». C’est une hérésie absolue. Nous rattrapons petit à petit notre retard (retard que connaissaient déjà nos opposants à l’époque) mais contrairement à leur idéologie, nous préférons la mixité et une répartition raisonnée et cohérente des logements sur l’ensemble de notre commune. D’ailleurs les Arcisiens le réclament. La Préfecture nous demande aujourd’hui quelques ajustements et nous avons 10 mois pour négocier avec les services de l’État. Vous pouvez compter sur notre détermination afin qu’ils prennent la mesure des particularités de notre territoire. Nous défendrons au mieux l’intérêt de tous les Arcisiens pour préserver leur cadre de vie.

Groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 6 élus

Alors que l’accent est mis sur le futur plan de la circulation des bus du quartier de la Croix Bonnet, qu’en est-il du plan de circulation dans le quartier du lotissement Saint-Jean ? Ce quartier voit défiler un nombre plus que conséquent de véhicules quotidiennement, empruntant l’avenue Raymond Falaize en provenance de Fontenay Le Fleury ou de Saint-Cyr l’Ecole pour ensuite se diriger vers l’A12 et le soir en sens inverse. La dangerosité y est réelle. Il faut attendre quelques fois plusieurs minutes pour sortir des rues transversales car le flot de voitures ne permet pas de s’engager sur les carrefours giratoires. L’étroitesse de cette avenue ne facilite pas la fluidité du trafic surtout lorsque camions ou bus se croisent. Que dire du stationnement alterné ou du stationnement si particulier de la rue Gabriel Péri ? Certaines rues ne permettent plus une circulation à double sens car les véhicules stationnés prennent déjà la moitié de la chaussée (rue Santos Dumont, avenue Marcel Hirbec…). Nous nous devons d’alerter une nouvelle fois la majorité car il en va de la sécurité des riverains. Et que dire des rodéos sur les ronds-points la nuit où la vitesse est loin d’être respectée ?