BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur
Les luminaires changent de têtes pour un éclairage plus économe

Les luminaires changent de têtes pour un éclairage plus économeZoom

Publié le : 29/01/2019

Depuis le début de l'année 2019, la société SEIP remplace au fur et à mesure les 1 900 têtes de candélabres de notre ville pour une technologie LED moins énergivore et plus économe.

En 2017, la municipalité a souhaité repenser son éclairage public afin de l'optimiser. Pour cela, elle a lancé un marché à performance énergétique d'une durée de 12 ans.

Les quatre premières années de ce contrat prévoient des investissements à hauteur de 165 000 € par an. C'est ainsi que le matériel actuellement installé en ville se voit progressivement remplacé par une technologie LED, plus moderne et moins coûteuse pour le budget communal.

Objectif : 67 % d'économies !

Ces nouvelles installations vont permettre de faire baisser le coût global annuel d'entretien (pannes, remplacements, usures, interventions diverses...) et les factures énergétiques à la charge de la collectivité.

Actuellement, la facture d'énergie de Bois d'Arcy s'élève à 150 000 € par an. Grâce aux investissements prévus dans ce nouveau contrat dans les quatre années à venir, la ville devrait faire une économie de 67 % sur cette facture !

La société SEIP effectue en complément une analyse des factures municipales afin d'adapter et d'ajuster la puissance des armoires électriques de la ville en comparant la puissance installée d'Enedis avec la puissance utilisée. 

Moins énergivores, les luminaires embarquent un microprocesseur pour baisser le flux lumineux de 50 % de 23h à 5h.

De plus, l’entretien et la maintenance du patrimoine lumineux va lui aussi énormément baisser. Tous les points lumineux de la ville seront désormais répertoriés et géolocalisés pour permettre au prestataire de détecter beaucoup plus rapidement la panne et d'en être alerté immédiatement.

Un taux de panne quasi nul

Une tournée mensuelle de contrôle du patrimoine est effectuée la première semaine du mois pour engager une réparation dans les plus brefs délais.

En 2018, SEIP est intervenue 600 fois sur notre commune pour des dépannages.

En moyenne, un candélabre est allumé 4 000 heures par an. Aujourd'hui en passant sur une technologie LED, ces interventions seront beaucoup moins nombreuses. En effet, les lampes à décharge ont une durée de vie de 3 ans avec 20 % de taux de panne, alors que les lampes à LED ont une durée de vie de 12 ans avec seulement 1% de taux de panne ! En plus de tous ces avantages, la qualité de lumière sera nettement améliorée pour plus de confort et de visibilité dans nos rues.

La ville étudie actuellement des demandes de subventions auprès de la Région et du fonds européen, suite aux nouvelles mesures de l’Etat.

250 changements de lanternes dans les quartiers du Lotissement et de l'Eglise

Un plan de déploiement de ces nouvelles ampoules a été priorisé en fonction de la vétusté des points lumineux en ville. De janvier à mai 2019, les candélabres des rues suivantes seront équipées :

Allée des Ecureuils, Allée des Chevreuils, Chemin de Rennemoulin, Allée des Garennes, Allée des Sangliers, Rue René Laënnec, Rue Edouard Branly, Avenue Ambroise Paré, Rue Henri Dunant, Rue Blaise Pascal, Rue Pasteur, Rue la Fontaine, Rue Clément Ader, Rue Florian, Avenue Jean Casale, Rue P. Curie, Avenue Santos Dumont, Rue Emile Zola, Place de la République, Avenue Raymond Falaize, Rue Alexandre Turpault, Rue Hoche et Rue Perdreau.

Les globes seront retirés afin que le fuseau lumineux soit mieux orienté.

Documentation téléchargeable

Documentation téléchargeable

Documentation téléchargeable

Retour à la page d'accueil

Toute l'actualité

<<  <  1 2 3 4 5 6 8 9  >  >>

- Travaux de l'avenue Jean-Jaurès

>> En savoir +


- Cap sur la nouvelle saison culturelle 2019/2020

>> En savoir +


- Saison culturelle 2019/2020 : abonnez-vous en ligne !

>> En savoir +


- Circus Europa show : des engagements non respectés !

>> En savoir +