VILLE DE BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

Cadre de Vie/Environnement

L'Océanie s'invite à Bois d'Arcy...

ZoomUn nouveau massif fleuri sera prochainement créé rue Turpault pour embellir cette entrée de ville, depuis Fontenay-le-Fleury.
Dans le courant du mois de mai, ne soyez pas étonnés de voir un peu de l’Australie dans les rues arcisiennes.
Dans le cadre de l'embellissement de nos massifs fleuris, le service Espaces verts continue de nous faire voyager aux couleurs des 5 continents...
Des couleurs chatoyantes
Juste avant l'entrée du Centre National du Cinéma, nos agents municipaux vont planter des plantes orginaires d'Océanie. Peu habituelles, mais très graphiques, vous serez sans doute surpris par leurs couleurs vives !
Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont très résistantes et font parties des plantes vivaces. Agave américana, Yucca rostrata ou encore Kniphofia trouveront ainsi leur place dans cette composition surprenante d'originalité.
Un tiki (statue sculptée dans le bois, typique d'Océanie) conçu par l’équipe Espaces verts viendra également compléter la composition florale du massif.
Toutes ces plantes ont besoin d’un sol particulièrement drainé, et d'une terre qui ne soit pas trop argileuse, la Ville a donc préparé la terre du massif avec de la roche volcanique afin que les fleurs puissent s'y épanouir.
L'utilisation d’un paillage permettra également de limiter le désherbage.
Dans le prochain magazine, retrouvez le thème du massif située le long de Nationale 12 et l'explication sur sa gestion différenciée mise en place par la Ville.

En hiver, le service Espaces verts : pense déjà aux beaux jours !

Les travaux d’entretien des espaces verts sont essentiellement saisonniers. Malgré tout, afin de donner de belles couleurs à notre ville, il faut anticiper la saison estivale.
Depuis plusieurs années, le service Espaces verts de Bois d'Arcy a connu un développement exceptionnel, lié à la politique environnementale et à la croissance de la ville mais également à la volonté politique constante de faire bénéficier aux habitants d'un environnement et d'un cadre de vie de qualité.
Chaque hiver, les services des Espaces Verts sont à pied d'oeuvre pour donner à la ville toute sa splendeur. Les équipes s'activent pour élaguer les arbres, ramasser les feuilles mortes, planter les nouveaux massifs et aménager les parterres...
L’ensemble des espaces verts, tels que les parcs, les massifs et les espaces boisés sont entretenus soit en régie par les agents municipaux, soit par des prestataires externes. Les travaux sont programmés en fonction des conditions climatiques et en fonction de la vie du végétal.
En période hivernale, ils s'occupent notamment de la taille des arbustes et plantes vivaces, du désherbage des massifs et du ramassage des feuilles.
Cette saison est aussi l'occasion pour eux de réfléchir aux nouvelles plantes et compositions florales qui viendront agrémenter les massifs disposés dans toute la ville. Encore un peu de patience pour les découvrir !

Plan neige : la Ville en alerte pour agir rapidement

L'anticipation et la préparation sont les meilleures armes pour déneiger rapidement nos rues. Synthèse de l'organisation mise en place à Bois d'Arcy durant le dernier épisode neigeux...
Durant l’hiver, l'équipe d'astreinte composée d'agents des services techniques restent en alerte et suivent attentivement les prévisions météorologiques pour être prêts à intervenir.
Lors du déclenchement par la Préfecture des Yvelines, des alertes neige et/ou verglas, les agents municipaux peuvent rester mobilisés nuit et jour.
Pendant l'épisode neigeux du 9 au 11 février 2021, l'équipe d'astreinte a commencé la tournée de salage vers 4 heures du matin. Elle s'effectue de manière méthodique, ainsi les axes les plus fréquentés et les abords des écoles, du collège, des crèches et des établissements publics sont salés en priorité, manuellement ou avec la saleuse. C’est ensuite au tour des axes dits secondaires, c’est-à-dire les rues où il y a un peu moins de fréquentation.

Salage préventif ou curatif, quelles méthodes choisir ?
La tournée de salage prend un certain temps. Pour les 36 km de voirie que comptent Bois d'Arcy, une campagne totale de déneigement se réalise environ en 10 heures, en comptant le chargement du sel. Ce délai peut varier en fonction des conditions météorologiques.
Le salage préventif doit se mettre en oeuvre peu de temps avant le risque d’apparition de la neige ou du verglas, d’où la nécessité de surveiller l’évolution des prévisions. Par ailleurs, les voiries ne sont pas uniquement traitées pour faire fondre la neige mais pour éviter que le trafic ne la compacte et ne la rende glissante. Le salage peut également avoir lieu en traitement curatif, c'est-à-dire après l’apparition du verglas ou de la neige.
Dans ce cas, le trafic automobile est nécessaire pour brasser le sel sur la masse neigeuse. En cas de forte épaisseur du manteau neigeux, le traitement privilégié est le raclage. Alors les services techniques équipent les 2 engins d'une lame à l'avant du véhicule puis traitent localement les points spécifiques manuellement.

En chiffres...

22 tonnes de sel répandues dans les rues de la Ville pendant l'épisode neigeux du 9 au 11 février 2021.
12 agents des services techniques se sont relayés à partir de 4h du matin pour déneiger les rues et les abords des batiments publics.
10 heures sont nécessaires aux agents pour déneiger les 36 km de voirie de la commune.

Des places de stationnement végétalisées

L'ambitieux programme de réhabilitation, lancé il y a quelques mois, des rues Hoche et Voltaire touche à sa fin. La Ville y expérimente un nouveau revêtement végétalisé sur les places de stationnement le long de la rue Hoche.

Depuis plusieurs années, la municipalité s'est engagée dans une démarche d'amélioration du cadre de vie des Arcisiens.
Dans le cadre de sa politique de développement durable, la Ville rénove et embellit nos rues, notamment en y créant de nouveaux espaces de verdure. Cette démarche, récompensée par deux fleurs au label national des Villes et Villages Fleuris, permet de préserver l'environnement et la biodiversité. C'est dans cette même dynamique que la Ville crée pour la première fois dans nos rues des places de stationnements végétalisées.
De multiples intérêts
Cette alternative permet au sol, par le biais de l'herbe, de continuer à jouer son rôle naturel d’absorption des eaux de pluie. Ce stationnement végétalisé permet donc à l’eau de s’infiltrer, puis d’être filtrée naturellement par le sol.

Cela présente plusieurs avantages :
• lors de fortes précipitations, l’eau de pluie s’infiltre dans le sol et ne surcharge pas le réseau collectif d’assainissement,
• les stationnements végétalisés luttent contre la baisse du niveau d’eau des nappes phréatiques en absorbant l’eau et en ralentissant le phénomène de déversement trop rapide de l’eau vers les collecteurs ou les ruisseaux,
• les précipitations ne ruissellent pas sur des sols imperméables, tels que l'enrobé, en se chargeant de particules polluantes (huiles de moteurs, carburants…) avant d’arriver dans les réseaux collecteurs.
Enfin, les espaces verts en ville jouent un rôle important dans notre confort thermique et dans la protection de la biodiversité.

Un nouveau square en ville : le square Antoine de Saint-Exupéry
Persuadée que la qualité d’un espace public est un facteur incontournable de la valorisation d’une ville, Bois d'Arcy s’investit dans l’aménagement de ses espaces.
C'est ainsi qu'au coeur du projet de réfection de la rue Voltaire, la Ville a souhaité créer un nouveau square baptisé Square Antoine de Saint-Exupéry.
Les jeunes enfants pourront prochainement profiter de ses aires de jeux écologiques en bois !
9 squares en ville
Ce nouveau square s'ajoute aux autres squares (Danton, place de la Tremblaye, Gary Cooper, Charles de Gaulle, Marché, Mauban, Trois Cyprès, Calmette et Guérin) dont peuvent déjà profiter les familles. En complément, l'aménagement des lisières de forêt à la Croix- Bonnet permettra d'accueillir de nouveaux équipements tout en préservant lui-aussi la biodiversité.

32 nouveaux arbres plantés sur les rues Voltaire et Hoche


En plus des 7 arbres prévus dans le projet initial, la Ville plantera dans les semaines à venir :
• 13 arbres à l’intersection de la rue François-André Michaux
• 12 arbres au Carrefour du puits

Des poubelles solaires et connectées testées en ville !

Dotées d’un panneau photovoltaïque sur le couvercle et fonctionnant à l’énergie solaire, ces compacteurs modernes permettent de gérer 5 fois plus de déchets qu’une poubelle normale. Après les bancs connectés et la borne d'information tactile à l'Hôtel de Ville, c'est désormais huit poubelles high-tech qui sont installées à Bois d'Arcy.
Leurs particularités : elles écrasent automatiquement les déchets ! Ce qui leur permet de contenir jusqu’à 600 litres d’ordures, soit cinq fois plus que la capacité d’une corbeille classique. Ces conteneurs en métal sont dotés de panneaux solaires sur le dessus, d'une trappe de type vide-ordures, d'une pédale pour ne pas avoir à toucher la poignée et d'un cendrier, ainsi que de capteurs qui mesurent le niveau des déchets dans le bac. Ils déclenchent une presse mécanique lorsque le récipient est plein et permettent de libérer de la place dans la poubelle. Au total, jusqu'à 600 litres de déchets peuvent être contenus dans chacune de ces poubelles avant d'avoir besoin de les vider.
La Ville a choisi de les implanter dans des lieux de fort passage et d'usage intensif des corbeilles. Vous les trouverez le long du Canal paysager (4 sur la rive du côté de la rue Gabin et 2 sur la rive du côté de la rue Tati) et 2 sur la pelouse François-André Michaux. Les poubelles sont installées en binôme : poubelles ménagères et recyclables. L'objectif est d'optimiser les tournées de ramassage des ordures réalisées par les agents municipaux.
Ces poubelles seront testées jusqu'à la rentrée. Si les résultats sont concluants, la Ville prévoit d'en déployer dans d'autres quartiers.
En chiffres...
• 8 poubelles connectées installées en ville
• 5 fois plus de déchets récoltés qu'une corbeille classique
• jusqu'à 80% d'économies sur les coûts de collecte.

J'aime Bois d'Arcy... Je garde ma ville propre

La propreté de notre ville est l’affaire de tous. Avec des gestes simples, chacun de nous peut au quotidien contribuer à la qualité de notre cadre de vie et de notre environnement.

Un déchet jeté dans la nature peut mettre des années avant de se décomposer :environ un an pour un mégot, plus de 500 ans pour une bouteille en plastique. Source de pollution du sol et de l’eau, ces déchets sont aussi un véritable danger pour la faune et la flore. En ville, la propreté est aussi une question d’hygiène, et plus largement d’image et de qualité de vie. A Bois d'Arcy, dix agents travaillent au quotidien pour garder notre ville propre et agréable à vivre : déjections canines, encombrants, poubelles, nettoyage des tags… Leurs tâches sont multiples et nécessaires pour pallier les incivilités et « mauvaises habitudes » contre lesquelles nous devons tous lutter. Avec l'acquisition d'une balayeuse en juin 2019, les équipes se relaient toute la journée pour garder notre ville propre.

Tous concernés
Avec la signature en 2018 d’une convention commune avec la Ville, le restaurant Mc Donald’s s’est engagé à intervenir de manière régulière et efficace contre le dépôt d’emballage à proximité du restaurant. La ville organise également régulièrement des actions de

sensibilisation comme l’opération « Nettoyons la nature » avec le conseil municipal des jeunes ou encore, au mois de juin lors de la Fête de la nature où des ateliers sont proposés afin de sensibiliser petits et grands à sa protection.

Conserver une ville propre c’est aussi trier ses déchets
Le tri est un geste à la portée de tous qui a des effets bénéfiques sur notre cadre de vie au quotidien. C’est une habitude à prendre, primordiale pour les générations futures. Retrouvez toutes les consignes de tri sur versaillesgrandparc.fr

Adopter les bons gestes
Des gestes simples participent à la qualité de vie et à la propreté de notre ville.
> Déposer les encombrants à la déchèterie.
> Jeter les déchets spéciaux (piles, ampoules…) dans les points de dépôt.
> Dans la rue, jeter les petits déchets à la poubelle.
> Pour limiter les déchets, éviter l'usage unique. En privilégiant les produits réutilisables ou rechargeables, les poubelles seront moins encombrées.

> Entretenir son pas de porte : nettoyage, désherbage, déneigement
> Ramasser les déjections que son animal abandonne sur la voie publique, y compris dans les caniveaux, squares, parcs, jardins et espaces verts publics.
Les propriétaires doivent prévoir un sac.
En complément, la Ville met à disposition 10 canisettes sur l'ensemble du territoire arcisien.
Déchèterie de Bois d’Arcy, rue Abel Gance ZAC de la Croix-Bonnet.

Protéger la forêt
Du simple mégot de cigarette au dépôt de gravats, chaque année plusieurs tonnes de déchets sont laissées en forêt. Ces incivilités sont nocives pour l’environnement et exposent leurs auteurs à des sanctions. Ensemble, soyons vigilants et adoptons une attitude responsable !
Plus d'infos : téléchargez la charte du promeneur sur www.onf.fr

ZoomLe « Plogging » : la course éco-citoyenne
Vous aimez courir mais ne supportez plus de voir les rues, la forêt ou encore les parcs de Bois d'Arcy jonchés de bouteilles, papiers ou autre emballage ?
Le plogging est fait pour vous. Ce concept venu de Suède est très populaire sur les réseaux sociaux. Muni d'un sac poubelle, l’idée est de ramasser un maximum de déchets pendant votre footing.
A vos sacs et bon plogging !

LE SAVIEZ-VOUS
L'origine du terme, « plogging » vient de la contraction du mot « jogging » et du verbe « plocka upp », qui signifie « ramasser » en suédois.

Bois d'Arcy s'engage chaque jour dans la protection de l'environnement

La municipalité vous fait voir la vie en vert ! L’idée de ville-nature et apaisante est concrète grâce à des zones sauvegardées et au développement des espaces verts.
Les collectivités territoriales, et plus particulièrement les communes, ont un rôle majeur à jouer en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de transition énergétique. Il est important de ne pas considérer la biodiversité comme une thématique environnementale de plus mais bien comme une nouvelle manière d’appréhender les relations entre la société humaine et son environnement.

Préserver la biodiversité pour gagner en qualité de vie
Nous savons désormais que la biodiversité influence directement le climat au niveau local (humidité, température…). C’est sur ce constat que la Ville de Bois d'Arcy s’appuie pour définir les priorités de son programme d’actions en faveur de la biodiversité. M. le Maire a ainsi fait de la connaissance de la biodiversité un enjeu majeur pour le bien-vivre de nos générations futures.
La compréhension de ces enjeux par le plus grand nombre est donc une des clés de sa préservation et de l’efficacité des actions mises en oeuvre par la ville.
C’est pourquoi les élus ont souhaité développer des outils de sensibilisation en faveur de la biodiversité en ville.

Des actions de sensibilisation
Dès le plus jeune âge, les Arcisiens peuvent profiter des outils pédagogiques du territoire pour appréhender cet enjeu important. Notre cadre de vie et notre santé dépendent des bonnes pratiques que les habitants mettent en oeuvre chacun à leur niveau, par exemple dans leurs comportements de consommation ou dans l’entretien de leurs espaces verts. Les actions municipales de sensibilisation s’appuyent aussi sur les établissements scolaires, mais également sur toutes les activités de loisirs comme la Fête de la Nature.

Une 2e fleur pour notre ville
Outre le trophée des jardins partagés remis par le conseil départemental des Yvelines, la région Ile-de-France a récompensé notre commune pour sa gestion respectueuse de l’environnement, ses actions innovantes et ses pratiques de gestion et d’entretien de la voirie et des espaces verts en lui remettant il y a quelques mois un prix d’excellence : le label national du Cadre de vie avec deux fleurs au titre des Villes et Villages fleuris de France.

Une urbanisation très contrôlée
Le patrimoine naturel et paysager d’Ile-de-France est soumis à des pressions dues notamment à un fort besoin de logements et d’infrastructures. Mais pour continuer à préserver notre environnement et la biodiversité, l’urbanisation arcisienne est désormais fortement réglementée et contrôlée : programmes plus bas et plus végétalisés, création de squares, protection des essences et du patrimoine, ... Les espaces verts de la ville prennent ainsi de la valeur patrimoniale et lui donnent cette identité si singulière, comme par exemple aux lisières de forêt ou encore aux abords du canal paysager.

>> Des exemples concrets de solutions alternatives aux produits phytosanitaires
>> Des parcs et jardins agréables

3 axes de valorisation pour notre ville

cadre de vie

L’équipe municipale concentre ses efforts pour améliorer le cadre de vie des Arcisiens. Pour y parvenir, elle met en place une politique axée autour de la rénovation et de l’entretien des voiries mais également le renforcement du fleurissement et la préservation de notre environnement.

1. Préservation et valorisation du cadre naturel et patrimonial
L’évolution de la ville est intégrée dans l’environnement. La ville a pris des mesures de protection des milieux naturels, notamment les milieux humides, de la trame verte et bleue, mais aussi favoriser la biodiversité locale dans le milieu urbain et pris en compte les préoccupations environnementales locales. La municipalité est également attachée à préserver les éléments intéressants de l’architecture arcisienne, et à développer les relations paysagères entre la ville et la forêt.

2. La valorisation du tissu urbain en renforçant la cohésion du territoire communal
La ville souhaite affirmer les spécificités paysagères et fonctionnelles de chacun des quartiers, tout en valorisant leurs spécificités patrimoniales. L'enjeu est également de maîtriser l’urbanisation et le renouvellement urbain de notre ville en lien avec les espaces naturels à proximité, tout en confortant les axes de déplacements doux et en assurant une bonne qualité paysagère des entrées de ville.

3. La garantie de la qualité du cadre de vie arcisien par une évolution maîtrisée de l’espace urbanisé
L'objectif de la municipalité est bien entendu de répondre aux besoins des habitants. Par conséquent, elle limite l’étalement urbain afin de maintenir les espaces naturels et paysagers de la commune.
Le maintien du rapport équilibré entre habitat collectif et individuel est aussi primordial, mais avec des constructions plus basses et de qualité. La ville poursuit en parallèle le renouvellement qu'elle a initié du parc d’équipements municipaux.

Ces actions sont également propices à favoriser le dynamisme du tissu d’activités, de commerces et de services et au maintien d'un bon niveau d’emploi en garantissant des conditions d’accueil satisfaisantes pour les activités de notre commune.

Les chiffres clefs

10 agents au service Cadre de Vie
1 canal paysager
1 forêt domaniale
1 fontaine à proximité de la ferme Sainte-Marie
8 squares dont 3 créés depuis 2014 : Danton, place de la Tremblaye, Gary Cooper, Charles de Gaulle, Marché, Mauban, Trois Cyprès et Calmette et Guérin.
Un nouveau square est aussi prévu prochainement rue Voltaire.
2 zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)
1 promenade arcisienne
1 709 000 € en investissement et en fonctionnement investis dans le cadre de vie en 2018
3 000 arbres
132 000 bulbes plantés en 3 ans pour le fleurissement.

L'image d'une ville où il fait bon vivre

© Christian Pocachard / ONFZoomTous les moyens nécessaires ont été mis en place par la municipalité pour mener à bien cette ambitieuse politique environnementale au service des Arcisiens.

Le fleurissement de Bois d’Arcy a évolué au fil des dernières années et tous les quartiers sont traités avec le même soin, le même respect de la nature et la volonté de progresser.
Le fleurissement de la ville ne se compose pas seulement de massifs d’annuelles ou de bisannuelles mais également des vivaces, des massifs arbustifs à floraison ou feuillage ornementaux, des récentes prairies fleuries, de la floraison printanière des arbres d’alignement, ainsi que de la végétalisation des pieds d’arbres, des bacs fleuris qui sont le fruit de la créativité des jardiniers de la ville ou encore des pelouses et ronds-points dont jaillissent de multiples bulbes au printemps.
Ce sont l’ensemble de ces déclinaisons du fleurissement qui participent à la mise en valeur végétale et florale du cadre de vie arcisien.

Priorité au cadre de vie et à l’environnement
La Ville est extrêmement fière de sa progression en terme de fleurissement et s’enorgueillit des récompenses qui lui ont été délivrées ces 5 dernières années. Ces reconnaissances participent largement à la stratégie de reconquête de l’image de la ville. L’équipe municipale maintient sa politique de fleurissement volontariste, reflétée par la créativité et l’ingéniosité des agents du service Cadre de Vie, tout en poursuivant le mouvement amorcé de développement durable au sein de sa démarche.
C’est ainsi que Bois d’Arcy, au fil des saisons, entend continuer à réserver de belles surprises à celles et ceux qui y vivent ou n’y sont que de passage.
Comme elle ne veut pas en rester là, elle souhaite poursuivre son processus de labellisation, en mettant en valeur et en protégeant les éléments patrimoniaux qui la caractérisent le plus, que ce soit ses bâtiments anciens ou historiques, ou encore son environnement naturel.

Sensibiliser les scolaires à l’environnement et au fleurissement
La sensibilisation des habitants est également une priorité, c’est la raison pour laquelle la ville a créé dès 2015 plusieurs événements : la Fête de la Nature, parole de jardiniers, potagers à partager, éco-paturage...

Le cadre de vie, une priorité municipale récompensée par une 2e fleur

Le jury régional des Villes et Villages fleuris a décerné le 18 mars, une deuxième fleur de son label à la Ville de Bois d'Arcy. Cette distinction récompense les efforts accomplis par la municipalité en matière d’embellissement, pour offrir à tous un cadre de vie agréable.

À l’origine dédié au simple fleurissement, le label a intégré ces dernières années des notions environnementales. Evoluant avec les attentes des citoyens, il s’engage aujourd’hui sur les enjeux tels que la qualité de l’accueil, le respect de l’environnement et la préservation du lien social.
Le projet communal de Bois d’Arcy s’appuie sur les mêmes objectifs.
La municipalité souhaite de manière générale affirmer l’identité particulière de la commune, celle d’une clairière urbaine dans un environnement composé d’un arc boisé naturel (la forêt domaniale) mais aussi très urbain, à proximité d’infrastructures de transports majeures, et d’agglomérations importantes (Versailles Grand Parc et Saint-Quentin-en-Yvelines).

Une labellisation qui confirme la mobilisation et l'investissement
Le paysage, le végétal et le fleurissement sont les meilleurs leviers pour développer la qualité de vie et l’attractivité des communes. C'est pourquoi la municipalité en fait, depuis son arrivée aux responsabilités en 2014, une de ses priorités ! Le label est la concrétisation, la preuve de cet engagement. Attaché au symbole de la fleur, le label est aujourd'hui au service de la qualité de vie et de l'attractivité des communes.

2 fleurs qui changent la ville
Au-delà de son caractère de récompense officielle, le label garantit une qualité de vie et témoigne d’une stratégie municipale globale et cohérente. Dans un contexte croissant de compétitivité des territoires, les communes labellisées se donnent ainsi les moyens d’offrir une image et un environnement favorables à l’attractivité résidentielle et économique.
Cette valeur ajoutée constitue un élément important pour s'engager dans le processus de labellisation. Les critères d’attribution, à l’origine dédiés à la qualité esthétique du fleurissement, ont progressivement laissé une place prépondérante à la manière d’aménager et de gérer les espaces paysagers, pour valoriser la qualité de vie des résidents et des visiteurs.
Pour obtenir ce précieux sésame, la ville a dû suivre un véritable parcours du combattant !

3 questions à... Mme Martine Lesage, Directrice du Conseil National des Villes et Villages Fleuris

« On sent ici que ça bouge ! »

ZoomMartine Lesage, Directrice du Conseil National des Villes et Villages Fleuris

Pourquoi un nouveau logo pour les Villes et villages fleuris ?
Le label vient d'avoir 60 ans, c'est pour nous une belle occasion de montrer ce qu’est vraiment ce label. Au départ uniquement basé sur la fleur, sa démarche va désormais beaucoup plus loin. Il était donc nécessaire de relooker le logo pour refondre son identité.
Un gros travail de recherche a été nécessaire pour créer cette nouvelle fleur stylisée et très moderne. Nous avons gardé son âme en conservant le vert et le jaune, tout en souhaitant que ce label récompense aujourd'hui la qualité de vie dans son ensemble.

En quoi la politique globale d'amélioration du cadre de vie menée à Bois d’Arcy vous a-t-elle séduite ?
Lors de ma visite de terrain, j’ai eu le sentiment assez rapidement qu'il y avait une vraie volonté politique de mettre la ville de Bois d'Arcy en mouvement et que la commune était résolument tournée vers l’avenir.
Lorsque l'on vient on sent que ça a bougé et que ça bouge encore beaucoup, notamment avec les importants projets en cours de réalisation.

« La commune est en plein essor. »
La municipalité mène une dynamique politique forte pour créer de la valeur ajoutée au territoire de Bois d'Arcy qui a déjà de forts atouts. La stratégie paysagère de base, accompagnée de la rénovation urbaine en cours, s’appuie sur un formidable travail coopératif entre les services et le politique. Leur parfaite osmose se ressent dans les résultats !
Le chef d’orchestre, le Maire, a posé les bases d’une vraie stratégie pour sa ville. On ressent que cet engagement n’est pas éphémère, mais bien sur le long terme. Il y a un véritable essor de la commune, par exemple sur le domaine du développement économique.
Les habitants sont attirés et viennent s'installer à Bois d'Arcy, tout comme le sont les entreprises.

C'est le résultat logique des aménagements que la municipalité a développés car ils sont tous en accord avec ce que recherchent les habitants aujourd'hui dans une ville.
De beaux projets d’envergure sont menés pour l'amélioration du cadre de vie : des créations de squares, des aires de jeux, la modification du Plan Local d'Urbanisme qui protège et préserve désormais des espaces naturels et bâtis... Cette ville devrait être encore plus connue !
L'investissement humain et financier est largement du niveau 2 fleurs du label.

Quelles sont les perspectives d’amélioration en vue d’une 3e fleur ?
Lors de notre prochaine visite, nous ferons le point sur ce qui aura été réalisé, car beaucoup de projets sont encore en cours. Nous avons également donné quelques petits conseils aux agents, tels que mettre les fleurs en pleine terre, créer des ronds-points événementiels plus en adéquation avec l'identité de la ville...
Je pense qu’avec le potentiel de la ville de Bois d'Arcy, une progression sera faite assez rapidement.

McDonald’s s’engage pour l'environnement

ZoomLe mercredi 20 décembre 2018, Philippe Benassaya, Maire de Bois d’Arcy, a signé une convention avec Guillaume Darsy, Franchisé du Restaurant Mc Donald’s afin de mettre en place des mesures visant à réduire les emballages abandonnés sur la voie publique et donc à préserver notre environnement.

La politique de la Ville s’appuie essentiellement sur la protection de notre environnement mais également sur le développement économique. Au printemps dernier, le nouveau responsable de la franchise Mc Donald’s de Bois d’Arcy a proposé à la municipalité de signer une convention partenariale dont l’objectif est de mettre en place des actions communes pour réduire les emballages sur la voir publique.

Cette charte va donc engager le restaurant à intervenir de manière régulière pour agir efficacement et durablement contre le dépôt d’emballages à proximité du restaurant, notamment le long de la Promenade arcisienne (anciennement rigole des clayes) mais également av. J.Jaurès, rue H. Barbusse et allée du Chemin vert.

En échange la Ville sera plus disponible sur les autres secteurs de la Ville. Des actions de sensibilisation seront également organisées au sein même du restaurant mais aussi en partenariat avec la Ville comme pour l’opération « Nettoyons notre ville », avec le conseil municipal des jeunes.

Notre cadre de vie déjà récompensé

Ville fleurie

Label arbres d'avenir

Label arbres d'avenirZoom

• Cinq pétales obtenus en 2014
• Première fleur remportée en 2015
• Label Arbre d’Avenir délivré en 2016
• Trophée du jardin partagé en 2019
• Deuxième fleur obtenue en 2019

Une nouvelle grille d'évaluation à suivre pour le jury

Lors de sa visite mi-mars, le jury composé de professionnels du label Villes et Villages fleuris a suivi un itinéraire pour juger l'ensemble de la ville en rapport avec les critères d'attribution.
La grille d'évaluation du label inclut la mise en valeur du patrimoine végétal au sens large (arbres, arbustes, grimpantes, pelouses…), la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles (eau, gestion des déchets…) mais aussi le cadre de vie général (réfection du bâti, enfouissement des réseaux, rues piétonnes, maintien des commerces de proximité…) ou l'animation locale et touristique (actions pédagogiques, fêtes…).

jury régional des Villes et Villages fleuris Zoom

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE

Télécharger (pdf)

Dernières modifications : 11/10/2019