BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

>> Tribunes : septembre 2019

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


L’école est 100% numérique à Bois d’Arcy
Depuis 6 ans la réussite éducative est au coeur de nos priorités avec plus de 30 projets dans le secteur scolaire : retour de la piscine pour les CP et CE1, paiement des factures en ligne, aménagements d’horaires après concertation avec les familles et nombreux travaux dans les écoles (préau, jeu de billes et peintures à Mistral, extension de 2 classes à Barrault, peintures à Roseraie et Le Brun, huisseries et sanitaires à Turpault) et réfection de toutes les cours avec nouveau marquage et installation de bancs. Sans oublier la rénovation complète de l’école Simone Veil (ex école du Parc).
Pour compléter le tout, l’école est désormais 100% numérique : 66 Tableaux Numériques Interactifs, 10 classes mobiles, 280 tablettes et 1300 applications pédagogiques. Chaque enseignant dispose également d’1 portable et d’1 tablette. Sans oublier : le Médiapôle, 50 robots, « bouge ta classe » et le soutien en ligne gratuit (1000 élèves abonnés).
Bois d’Arcy a rattrapé le retard accumulé depuis de nombreuses années devenant même une référence en matière d’apprentissage scolaire. Nous souhaitons une excellente rentrée à nos 1700 élèves et leurs enseignants.

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 4 élus


Nous rendons cette tribune le 8 juillet, nous ne savons donc pas quels travaux auront été faits au collège Mozart cet été. Mais nous savons déjà qu’ils ne règleront pas le problème de sureffectif ni de circulation dans les escaliers. Une réunion a eu lieu le 20 juin, rassemblant parents, professeurs, représentants du département, le tout en présence du maire…qui a surtout cherché à dégager sa responsabilité en indiquant qu’il n’était pas chargé des collèges au sein du Département !
Cette réunion n’a rien apporté de neuf et n’a rassuré personne : le Département a été incapable de s’engager sur des travaux conséquents et n’a programmé que des déplacements de cloison pendant l’été. Mais cette réunion aura au moins apporté une information de taille : la représentante du département a expliqué son mode de calcul pour affirmer qu’il n’y aurait pas de sureffectif après 2021.
Elle table sur 15 collégiens pour 100 nouveaux logements… pour un total de 1500 logements supplémentaires entre 2014 et 2025…1500 logements ? Pour l’instant nous en connaissons près de 1000…où sont donc prévus les 500 restants ? On voit que le département en sait plus que les Arcisiens et que nous-mêmes !

Tribune libre du groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 3 élus


Comme à chaque rentrée, tous les espoirs sont permis. Après une fin d’année tumultueuse notamment du côté du collège, qu’en est-il après ces 2 mois d’été et de travaux ? Les promesses ont-elles été tenues ou revues à la baisse comme pour le projet « Bouge ta classe » qui de trois classes promises est passé à 2 ? Le maire nous contraint à rédiger cette tribune de septembre en juillet.
Nous n’avons donc aucune certitude quant au résultat pour tous les chantiers en cours. Il faut admettre que notre ville, synonyme d’une urbanisation massive depuis quelques années n’a pas prévu tous les services publics en rapport avec l’augmentation de ces habitants. Les chantiers se succèdent et entre constructions, rénovation, réfection la ville n’a jamais connu semblable bouleversement.
Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Quasiment aucun quartier n’est épargné d’où la mise en place des « promenades de quartier » au cas où nous n’aurions pas compris le devenir de ce dernier et surtout son changement. Allez à la rencontre des riverains c’est bien mais prendre en compte leurs besoins c’est beaucoup mieux. Jouer la proximité est une bonne chose mais encore faut-il ensuite concrétiser les attentes.