VILLE DE BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

Tribunes / Mars 2021

Groupe majoritaire « Bois d’Arcy avance ! » 27 élus

2014-2026 : poursuivre notre programme ambitieux
Après avoir évoqué son souhait de « travailler en bonne intelligence avec la majorité » et prétextant vouloir faire table rase du passé et être « constructive », l’opposition est souvent rattrapée par ses vieux démons : critiquer, attaquer et vociférer des mensonges à l’égard de Philippe Benassaya, notre ancien maire. C’est la même rengaine depuis 2014 avec toujours cette rancoeur qui n’en finit pas. C’est bien triste, mais surtout très irrespectueux envers les Arcisiens qui ont très largement renouvelé leur confiance à la majorité actuelle. Imperturbable, notre équipe applique son programme, celui que les électeurs ont choisi pour moderniser et embellir leur ville. Ce programme, élaboré par notre ancien Maire, est aujourd’hui orchestré, dans la continuité, par Jean-Philippe Luce. Et les Arcisiens sont ravis de constater que, fidèles à nos engagements, nous maîtrisons la fiscalité et avons mis un terme au bétonnage initié par l’ancienne majorité, aujourd’hui dans l’opposition. Ne nous privons pas aujourd’hui d’avoir un binôme député/maire pour notre ville, ce qui n’était pas arrivé depuis de très longtemps et qui ravit les Arcisiens.

Groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 6 élus

Jamais député n’aura eu autant pignon sur rue au sein de notre commune que M. BENASSAYA. Son omniprésence sur pratiquement tous les supports informatifs de notre commune laisse à penser que tout est mis en oeuvre pour montrer sa dévotion à notre ville au-delà de son mandat parlementaire. Depuis plusieurs mois, Bois d’Arcy – le magazine présente une nouvelle rubrique « TERRITOIRE » dans le but de promouvoir les travaux de notre député et ses prises de position comme son travail au sein du canton comme conseiller départemental. Il faut noter qu’il sait s’entourer et se servir des compétences notamment de son ancienne directrice de cabinet devenue l’une de ses collaboratrices parlementaires toujours en poste, dotée d’un savoir-faire incontestable en matière de communication. Ce n’est qu’un juste retour pour service rendu ou en cours. Mais nos impôts servent-ils à faire vivre notre ville ou à alimenter la carrière politique de notre ancien maire ? Pourquoi ne pas faire plus de place à Versailles Grand Parc qui est certainement plus proche du quotidien des arcisiens que l’Assemblée Nationale ? Le prestige en est sans doute la raison, le rayonnement de VGP moins solaire certainement.