VILLE DE BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

Tribunes / Juin - Juillet 2021

Groupe majoritaire « Bois d’Arcy avance ! » 27 élus

Concerter et associer les Arcisiens à nos projets.
Depuis plus de 7 ans la majorité a mis en place des outils pour informer et associer les Arcisiens à nos projets comme des réunions publiques avec votes via des boitiers numériques et le Facebook live où le Maire répond à vos questions. Mais surtout, 6 conseils de quartier ont été créés en 2016 et sont à l’origine de beaux projets : bibliothèque partagée, vide-maisons ou expositions. La Ville a ainsi décroché en 2020 sa 1ère étoile aux Trophées de la participation et de la concertation. Pour poursuivre dans cette dynamique, très prochainement les budgets participatifs seront proposés. Les Arcisiens pourront soumettre des projets qui seront financés et réalisés par la Ville après avoir été soumis au vote des habitants. D'ici là, 2 réunions publiques sont annoncées sur le plan de circulation et de stationnement, et sur la reconstruction du centre de loisirs de La Colombe. Mais à l’heure du déconfinement, alors que la crise sanitaire semble trouver une issue avec la vaccination, nous profitons de cette tribune pour vous souhaiter un très bel été. Profitez de vos proches et de vos amis tout en continuant à prendre soin de vous.

Groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 6 élus

Nous avons demandé au maire lors du conseil municipal de février dernier de ne plus assimiler notre groupe à celui de 2014, comme s’il lui était nécessaire de faire incessamment référence aux mandats précédents. Nous subissons remarques et déformations de nos propos qu’il s’agisse des tribunes ou lors des conseils municipaux. Nous sommes un nouveau groupe dont la plupart ne siégeaient pas à cette époque et il est irrespectueux de ne pas nous considérer comme tel. Comme dans tout groupe politique élu lorsqu’il y a désaccord c’est toujours le maire qui tranche. M. Luce, infatué de lui-même, ne pratique-t-il pas cette « politique » ? Dans la majorité actuelle, les élus ont-ils toujours le même point de vue que le décideur ? A-t-on vu des adjoints ou conseillers de la majorité s’abstenir ou voter contre une délibération soutenue en conseil alors qu’ils la contestent ? Non. Alors pourquoi nous considérer comme responsable de l’avant 2014 où nous n’étions pas les protagonistes ? La majorité n’aurait-elle que cet argumentaire pour se conforter dans ses décisions ? Nous héritons d’un passé certes mais n’y vivons pas. Nous voulons être reconnus au présent pour se concentrer sur l’avenir.