BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

Tribunes : novembre 2019

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


Communiqué du groupe Renouveau pour Bois d'Arcy
Depuis le 1er septembre s’est ouverte la période dite « électorale » qui s’achèvera le dimanche 15 ou 22 mars 2020 par le premier ou le second tour des élections municipales. Durant ces 6 mois, le code électoral prévoit des règles qui encadrent de manière très stricte la communication publique. Aussi, afin de respecter les opinions de chacun, notre groupe majoritaire a fait le choix de renoncer, durant les 6 prochains mois, à cet espace d’expression politique dans le magazine de la Ville. Les groupes d’opposition ont, quant à eux, préféré continuer à s’exprimer, c'est leur choix ! Nous veillerons toutefois à ce que leurs écrits respectent la loi en matière de communication politique et restent modérés pendant toute la période électorale.

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 4 élus


Auparavant il était possible de se réunir dans un cadre démocratique et gratuit. C’est terminé. Le maire a décidé de faire payer les associations comme la nôtre qui demandent une salle pour préparer les élections municipales ! A la maison des associations, cela coûtera de 100 à 250 € ; pour la salle des fêtes, de 350 à 600 €. Toutes les autres salles sont interdites au prêt pour les élections municipales ! Seule la salle du 1er étage de la rue Baragué est utilisable gratuitement mais UNE seule fois par mois, et seulement si elle est libre. L’installation des chaises ou d’une sono par les services techniques sera facturée 50 €. Il parait que c’est pour assurer l’égalité de traitement des candidats…Parce que la gratuité ce n’est pas équitable ? Cependant, depuis 2014, le maire a accueilli GRATUITEMENT son parti politique dans la salle des fêtes de la Tremblaye ; il a organisé les primaires de la droite en mairie et dans deux écoles arcisiennes ; aux Européennes, il a réquisitionné le cinéma (et supprimé deux séances) pour accueillir les représentants locaux de son parti. Pourquoi faire payer seulement maintenant ? Pour nuire à ses opposants ? Pense-t-il qu’il en sort grandi ?

Tribune libre du groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 3 élus


Une fois n’est pas coutume nous répondons par cette tribune à celle de la majorité du mois dernier. Il y est écrit « Les groupes d’opposition ont, quant à eux, préféré continuer à s’exprimer, c'est leur choix ». Lorsque l’on « préfère » c’est que l’on a le choix. Or aucune demande ne nous est parvenue. Il ne faut donc pas sous-entendre qu’il y a eu une proposition officielle, cela étant un principe à défendre sur l’expression de chacun. En cette période de campagne électorale il faut être très prudent quant à la teneur des propos tenus. La loi encadre strictement ladite période afin de préserver le principe d’égalité de traitement entre les candidats. Le maire de Bois d’Arcy, très attentif à ce principe, met tout en oeuvre pour ne pas y déroger en fixant un tarif de location des salles communales pour les associations à caractère politique. A l’heure où le mot opposition est synonyme de conflit pour certains, que le simple fait de ne pas avoir les mêmes moyens devient préjudiciable, nous continuerons à nous exprimer au travers de cette rubrique ouverte. Nous sommes et resterons factuels en défendant nos points de vue car les différences amènent l’ouverture et le dialogue.