VILLE DE BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

Cadre de Vie/Infos Travaux / Circulation

Des campagnes de réparation des nids-de-poules en ville

card.image_travaux.descriptionZoom

Publié le : 28/02/2020

Comme chaque année, la Direction des services techniques de la Ville réalise une opération nids-de-poule visant à l’entretien et à la réparation des trous dans les rues.
Chaque printemps, les nids-de-poule mettent à rude épreuve nos infrastructures routières. Ces derniers sont le résultat de fissures sur l’asphalte, aggravées par les périodes de gel et de dégel.
Lorsqu’une fissure se remplit d’eau et qu’il y a du gel au sol, l’eau, en se transformant en glace, prend plus de place et agrandit la fissure. Ce cycle se répétant plusieurs fois crée donc l’apparition de trous plus imposants, qu’on surnomme nids-de-poule.
La ville de Bois d'Arcy mènent deux types d'opérations simultanément pour rénover les chaussées en cette fin de période hivernale.
La première est réalisée en régie, par les agents municipaux, et consiste à traiter les petits nids-de-poules de premières urgences. Entre les mois de février et mars, ils réalisent des reprises ponctuelles grâce à un enrobé à froid, qui permet un séchage rapide et qui par conséquent n'occasionne pas de gêne à la circulation.

Cette action est complétée par l'entreprise privée, avec qui la Ville a contracté un bail d’entretien des chaussées. Cette entreprise se charge d'intervenir sur les nids-de-poule plus conséquents. Elle découpe d'abord la chaussée sur une surface plus importante que le trou formé, puis restructure la voirie afin que le trou ne se reforme pas, et enfin, elle assure la reprise de l’enrobé.

Ces deux techniques complémentaires permettent ainsi d'entretenir nos voiries plus efficacement en cette période où elles sont le plus mises à rudes épreuves.

Le saviez-vous ?

La Ville ne s’affaire pas seulement à réparer les nids-de-poule lorsqu’ils apparaissent. Elle tente de les prévenir par un programme rigoureux d’entretien.

En début de vie, une chaussée se dégrade lentement. Après 10 à 15 ans, selon la densité de la circulation, ce phénomène s’accélère. C’est à ce moment qu’il faut prévenir l’apparition de fissures ou de trous dans les chaussées en effectuant diverses réparations planifiées, telles que les opérations nids-de-poule.

Ces interventions permettent de prolonger de 5 à 10 ans la durée de vie d’une chaussée, mais aussi de limiter les coûts de réfection.

Retour à la page travaux