BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur
2 Arcisiens s'élanceront bientôt pour un tour du monde à vélo

C’est un défi ambitieux que se sont lancés ces deux Arcisiens, Guillaume et Kévin. Les deux frères de 27 et 29 ans, donneront leurs premiers coups de pédales mi-mai pour réaliser leur rêve : parcourir 80.000 km, traverser 45 pays sur les 5 continents en 3 ans, le tout à la force des mollets.
Guillaume et Kevin Taurin sont passionnés de cyclisme depuis leur plus jeune âge. Ensemble ils ont déjà réalisé plusieurs expéditions à vélo comme Paris/Saint Jacques de Compostelle en 2011 et plus récemment l’Europe, de la France à la Hongrie en passant par l’Autriche ou la Slovaquie. Guillaume, l’aîné, est chargé de projet dans l’automatisme et c’est lui qui scrute les cartes à la recherche de lieux improbables à découvrir. Kevin quant à lui, cadreur / monteur à son compte, a pour ambition de réaliser un documentaire sur leur périple. À la veille de leur départ, Bois d’Arcy le Magazine est allé à leur rencontre.

Entretien avec Kévin Bois d'Arcy Le Magazine n°35

Comment avez vous eu cette idée folle ?
Depuis 10 ans, nous voyageons beaucoup à vélo. C’est un sport passionnant qui, au-delà du dépassement de soi, nous a permis de faire de belles rencontres. Avec ce tour du monde nous espérons découvrir de nouvelles cultures et appréhender d’autres civilisations.

Avez-vous déjà rencontré des difficultés lors de vos précédents voyages ?
Évidement, à vélo c’est toujours un peu compliqué sur le plan technique. Il faut gérer les crevaisons, les chaînes qui déraillent ou encore dormir à la belle étoile quand les auberges sont complètes. Mais il faut surtout surmonter les aléas climatiques : la pluie, le vent, le froid. C’est très difficile, mais à deux on se motive et comme on dit toujours « quand on veut, on peut », c’est notre devise et elle nous permettra d’aller au bout de notre rêve.

Que redoutez-vous le plus ?
Les soucis de santé principalement mais aussi la traversée du Canada, prévue en hiver. La neige et le vélo ne font pas toujours bon ménage. Mais on y croit. Dans quel but allezvous filmer cette belle aventure ? Je vais réaliser tous les quinze jours des petites « capsules » vidéos de 3 à 5 minutes que nous diffuserons chaque mois via nos réseaux sociaux. L’idée étant de faire partager au plus grand nombre cette belle aventure sportive et humaine. À notre retour j’espère monter un documentaire et le revendre à une chaine de télévision.

Comment avez-vous trouvé les fonds nécessaires pour concrétiser ce pari fou ?
Cette aventure a un coût de 60.000 €. Nous avons déjà économisé 20.000 € et nous collectons depuis plusieurs mois des fonds via des sites spécialisés dans des financements participatifs mais également grâce à la générosité des sponsors, comme la Ville de Bois d’Arcy qui nous a accordé une subvention pour compléter notre bourse.

POUR LES SOUTENIR :
La Ville de Bois d’Arcy diffusera via son site internet et ses réseaux sociaux toutes les vidéos des cyclistes pour suivre en direct leur belle aventure. Des projets sont en cours avec les écoles et nous envisageons même un Facebook Live avec eux lors des Trophées du Sport.
Vous pouvez toujours vous connecter à leur site Hey-bro.com et les suivre sur Facebook, Twitter, Instagram et Youtube, ou participer au financement de leur voyage via helloasso.fr.

Retour à la page d'accueil

Toute l'actualité

<<  <  1 2 3  >  >>

- Cinéma en plein air

>> En savoir +


- Mort subite des poissons au Canal de la Croix-Bonnet

>> En savoir +


- Coupe du monde de football de 2018

>> En savoir +


- Réunions publiques : toujours plus de concertation !

>> En savoir +