BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

Sécurité/Vidéoprotection

Un nouveau Centre de Supervision Urbain Intercommunal

L’inauguration du Centre de Supervision Urbain Intercommunale (CSUI), outil de coordination et de contrôle du dispositif de vidéoprotection, marque une étape importante dans la logique de cohérence et de mutualisation des moyens des communes de l'Ouest de l'agglomération Versailles Grand Parc.

ZoomLa communauté d'agglomération de Versailles Grand Parc a pour objectif de déployer la vidéo-protection pour en faire un moyen de lutte efficace contre la délinquance au service des maires et des fonctionnaires de police. Les locaux du Centre de Supervision Urbain Intercommunal regroupant les 3 communes de Bois d'Arcy, Saint-Cyr-l'Ecole et Fontenay-le-Fleury est situé à Fontenay.
Pour garantir une équité et une connaissance égale des territoires, un agent de chacune des trois communes a été détaché au CSUI. Leur rôle est de scruter les caméras de vidéo-protection pour assurer la sécurité des habitants en faisant intervenir la police et les secours. Pour cela, la volonté politique commune des élus était de leur faire disposer d'un matériel performant et innovant.
Le mur d’écrans haute définition, disposé dans une salle sécurisée, permet de contrôler depuis trois postes informatiques la soixantaine de caméras mobiles installées dans les trois villes.
Ces caméras disposant chacune d’un zoom pouvant aller de 200 à 300 mètres ! Les parties privatives sont bien entendues floutées automatiquement par le logiciel. Les images sont effacées au bout de dix jours, sauf en cas de réquisition par la justice.

Retour sur l'inauguration officielle

ZoomRetour sur l'inauguration officielle Lundi 24 septembre 2018, le Centre de Supervision Urbain Intercommunal de l'Ouest de l'agglomération Versailles Grand-Parc a été inauguré.
Philippe Benassaya, maire de Bois d'Arcy, Richard Rivaud, maire de Fontenay-le-Fleury et Bernard Debain, maire de Saint-Cyr-l'Ecole, en présence d’Alain Schmitz, sénateur des Yvelines, et de François de Mazières, président de Versailles Grand Parc étaient réunis à Fontenay-le-Fleury pour inaugurer le deuxième Centre de Supervision Urbain de Intercommunal de Versailles Grand Parc.
Tous se sont félicités de cet outil innovant et au service de notre territoire et de ses administrés. Ce travail partenarial va permettre aux agents du CSUI de gagner en efficacité, mais surtout d'élargir leurs recherches à une échelle plus intéressante et pertinente.

Déployer la vidéo-protection pour mieux vous protéger

Les patrouilles de prévention de la police municipale couplées au maillage pertinent de caméras de vidéo-protection garantissent l'efficacité et la rapidité de l'action sur le terrain.

VidéoprotectionL'objectif du déploiement de la vidéoprotection est d'assurer la tranquillité des habitants dans leur vie quotidienne en dissuadant la délinquance et les incivilités sur l'espace public. La vidéoprotection a fait la preuve de son efficacité à la fois comme instrument de prévention et de répression de la délinquance mais également comme outil d’enquête supplémentaire mis à la disposition de la police nationale.
Elle consistitue un outil moderne particulièrement adapté à la lutte contre les nouvelles formes de délinquances, permet de protéger les commerces et de sécuriser les lieux publics, scolaires et communaux. C'est dans cette logique que la ville de Bois d'Arcy est passée de 4 caméras en 2014 à 14 actuellement. Dans la poursuite du schéma directeur de déploiement, l'objectif est d'atteindre en janvier 2019 un maillage de 19 caméras en ville. 10 autres caméras sont actuellement à l'étude.

Mieux prévenir la délinquance
Lorsqu'un opérateur repère un incident sur la mosaïque d'écrans de caméras, une procédure est lancée auprès des acteurs locaux concernés : pompiers, SAMU, police municipale, police nationale...
Si plusieurs caméras couvrent la zone, elles peuvent toutes être orientées vers le lieu des faits pour obtenir différents angles de vue. La souris à la main, l’opérateur, au centre de supervision, sélectionne alors la caméra de son choix pour la mettre en plein écran. A partir de là, il peut la piloter à sa guise pour recenser tous les détails utiles aux patrouilles qui sont envoyées sur place. Cette démarche complémentaire à l'ensemble de la politique préventive de la commune a déjà fait ses preuves en faisant reculer la délinquance et en réduisant le nombre d'actes d'incivilité. L'effet disuasif des caméras étant aussi un facteur de réussite de ce dispositif.

Vers la vidéo-verbalisation
Pour renforcer la sécurité à l'école Turpault, l'équipe municipale étudie actuellement avec Versailles Grand Parc la possibilité de vidéo-verbaliser les conducteurs ne respectant pas les feux tricolores devant l'école. Des incivilités de conducteurs étant régulièrement constatés à cet endroit très fréquenté de la commune, notamment par nos enfants.

Les chiffres du mois

19 caméras de vidéo-protection en ville en 2019
1 nouveau centre de supervision urbain
3 agents de police municipale à temps plein
1 assistante administrative dédiée
3 radars pédagogiques déployés en ville
125 arcisiens inscrits à l'opération tranquillité vacances depuis janvier 2018

Le mot de l'élu...

Centre de Supervision Urbain"Depuis la création de notre police municipale en 2015, nous lui avons octroyé régulièrement les moyens nécessaires à l’accomplissement de ses missions de sécurité et de prévention de la délinquance. Notre objectif est également de répondre aux préoccupations des Arcisiens, sur les incivilités, les délits routiers, la surveillance générale du territoire.

C'est la complémentarité de tous ces dispositifs que nous avons souhaitée mettre en place pour permettre à nos concitoyens de gagner en qualité de vie de jour en jour. Même si les résultats sont plutôt encourageants, nous engageons le développement d'une police intercommunale après l'ouverture du CSUI.

Nous continuons par ailleurs l'effort sur le déploiement de nouvelles caméras et l'extension du programme de participation citoyenne (voisins vigilants) pour faire de Bois d'Arcy une ville toujours plus agréable à vivre".