BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

>> Tribunes : mars 2019

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


Défendre notre collège et nos collégiens
Le Collège Mozart connait une évolution importante mais temporaire de ses effectifs. Ceci est dû à l’arrivée de nouveaux Arcisiens à la Croix-Bonnet. Dès juin 2018, face à une possible désectorisation vers des communes voisines, le Maire, Conseiller départemental, s’est opposé à ce projet et a alerté le Président du Département et l’Education Nationale. Plusieurs réunions ont été organisées au collège, en présence de la Principale, et des décisions ont été prises pour trouver les aménagements et offrir des conditions de travail satisfaisantes pour tous. Dans le même temps, tous les Arcisiens susceptibles d’être impactés, et qui ont pris contact avec le Maire ont été intégrés au collège après son intervention auprès du DASEN. Pourtant certaines personnes colportent des informations alarmistes en distribuant des tracts et en initiant une pétition. Est-ce la bonne méthode ? Pourquoi vouloir faire peur aux familles ? Nous communiquons en toute transparence dans ce magazine depuis des mois. Mais apparemment toutes les occasions sont bonnes, à un an des élections municipales, pour paralyser les sujets et polémiquer.

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 4 élus


Le collège Mozart est asphyxié : il n’est plus en mesure d’accueillir de nouveaux élèves et a déjà refusé d’inscrire de jeunes arcisiens. Les chiffres sont éloquents : 560 élèves en 2015, 730 en 2018, 800 en septembre prochain… 7 classes supplémentaires en 5 ans sans aucune salle de plus. Ce n’est qu’un début quand on pense aux 1000 logements en cours de construction actés par l’équipe municipale. Si rien n’est fait, des quartiers de Bois d’Arcy seront sectorisés sur St Cyr ou Fontenay ! Pourtant tout cela était prévisible et donc évitable. Les collèges sont de la responsabilité du Conseil départemental… et il se trouve que le maire de notre Ville est conseiller départemental. Qu’a-t-il fait pour le collège depuis 5 ans ? Il le connait donc si mal pour n’avoir rien anticipé ? Récemment le magazine affirmait que le maire avait pris en compte la situation du collège et avait décidé d’engager des travaux. Il s’agit en fait d’aménagements urgents pour améliorer le quotidien… demandés depuis 3 ans par la direction du collège. Rappel : en 4 ans, le département a supprimé la PMI arcisienne, augmenté sa taxe foncière de 66% et privatisé la restauration scolaire du collège. Un beau bilan !

Tribune libre du groupe d'opposition « Perspectives arcisiennes » 3 élus


La course contre la montre
A ce jour, tous les quartiers de notre ville sont touchés par les travaux, LA VILLE EST UN IMMENSE CHANTIER. Il ne reste qu'un an à l'équipe municipale pour respecter ses promesses et présenter un bilan urbain acceptable en 2020. Pour le moment et après 5 ans de mandat, ce bilan est plutôt chancelant : réfection de la rue d'Arcy plus quelques rustines ça et là. Une nouvelle fois P. Benassaya positionne ses ambitions personnelles sur le devant de la scène et s'éloigne de ses obligations de maire. Les activités de chantier se multiplient au fil des jours en imposant de fortes contraintes et ce que le maire met en place pour affronter l'échéance de 2020 ne correspond pas aux besoins ni aux attentes des arcisiens. Nous n'occultons pas qu'entreprendre soit nécessaire à l'évolution de la commune, mais engager la réfection de l'avenue J. Jaurès simultanément à la construction d'immeubles sur cette même avenue ne relève d'aucune réflexion sensée. Le maire ne s'arrête pas là, il promet de terminer 4 nouveaux projets d'ici 2020. P. Benassaya a pris le départ d'une course contre la montre ! N'oubliez pas de compléter notre questionnaire sur perspectivesarcisiennes.com