BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

>> Tribunes : juin / juillet 2018

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


Amélioration de la sécurité à Bois d’Arcy
La sécurité est une de nos premières libertés. L’équipe municipale s’est engagée dès 2014 à renforcer ses actions de prévention afin de préserver leur tranquillité. La Ville dispose ainsi d’une police municipale de proximité qui s’est enrichie par l’installation d’un centre de visualisation doté de 15 caméras de vidéos protection. Grâce à son action sur le terrain, la police contribue à l’amélioration de la sécurité des habitants puisque les statistiques du Ministère de l’Intérieur affichent une baisse de 35% des cambriolages par rapport à 2016 et les vols de voiture enregistrent quant à eux un recul de 15%. Alors pour aller encore plus loin dans ce domaine et accroître son efficacité le Maire a décidé de créer avec la Ville de Fontenay-le-Fleury, une police pluricommunale. Dirigée par le responsable de la police de Bois d’Arcy, les effectifs et les opérations seront mutualisés pour être présents 6 jours sur 7, même en soirée. En attendant de nouveaux services ont été mis en place à Bois d’Arcy comme une fourrière et l’extension à tous les quartiers de l’opération « voisins vigilants » et tranquillité vacances. Nous vous souhaitons un bel été !

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 7 élus


L’histoire de notre ville a été réécrite dans le magazine d’avril (p13) ! Un article affirme que Bois d’Arcy a vécu en « autarcie » jusqu’en 2010 et que c’est le préfet qui aurait alors « imposé » au maire CLaude Vuilliet d’intégrer une intercommunalité ! C.Vuilliet aurait « refusé » de rejoindre Saint-Quentin, présenté comme notre « territoire naturel », et aurait décidé d’entrer dans Versailles Grand- Parc ! Comment peut-on colporter de tels mensonges ? Dès 2003, C.Vuilliet a écrit sans a priori aux présidents de Saint-Quentin et Versailles Grand-Parc pour proposer la candidature de Bois d’Arcy. Le premier a refusé, le second a accepté. Notre ville a intégré VGP le 1er janvier 2007. Ces faits sont tous rapportés dans les journaux municipaux de l’époque. Pourquoi changer l’histoire de notre ville ? Quel est le but recherché en dévaluant Versailles au profit de Saint-Quentin ? La presse nous apporte la réponse : le président de SQY (JM Fourgous, dont P. Benassaya était directeur de la communication jusqu’en 2014) voudrait absorber Bois d’Arcy et deux autres villes. Cherche-t-il donc à consolider sa fragile majorité ? Mais où serait l’intérêt de Bois d’Arcy dans cette opération ?