BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

>> Tribunes : décembre 2017

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


Renforcer la démocratie locale est une exigence
Depuis 2014, la municipalité a mis en place toute une série de dispositifs qui n’existait pas auparavant afin de renforcer le lien avec les Arcisiens : conseils de quartier, réunions publiques, concertations en ligne, réseaux sociaux, WebTv, application mobile, journaux électroniques d’information en ville,… Le chantier dans ce domaine était immense. Plus rien ne peut se décider d’en haut, de manière brutale, sans l’avis des Arcisiens. Mais depuis plus d’un an, un nouveau palier a été franchi avec le lancement du Facebook Live, un rendez-vous bimestriel novateur qui permet au Maire de dialoguer en direct avec les Arcisiens en toute transparence et sans langue de bois ! Le succès est sans conteste : plus de 3000 messages laissés en direct en à peine 7 séances ! Et lorsque le Maire n’a pas instantanément la réponse, le message est ensuite traité par les services dans la semaine. Le besoin était fort. La concertation, exercice parfois difficile mais nécessaire, est la marque de fabrique de votre équipe municipale. C’est ensemble que nous améliorerons la qualité de vie à Bois d’Arcy.
Un grand merci à tous et continuez de vous connecter !

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 7 élus


Dans le dernier journal, le groupe majoritaire a encore triché en utilisant sa tribune pour répondre à la nôtre. Le procédé est simple : sur ordre du maire, la rédaction demande notre texte pour le 20 de chaque mois, dernier délai, sous peine de non publication (cela s’est déjà produit). Mais la majorité ne respecte pas ce délai (ainsi en octobre sa tribune se félicitait des résultats des sénatoriales du 24 septembre, s’octroyant ainsi au minimum 4 jours de plus que nous) et se donne le temps d’analyser notre texte pour y répondre. Plus grave : pour limiter la liberté d’expression, le maire est en train de supprimer les panneaux municipaux d’affichage libre en des lieux où passe beaucoup de monde (face à la mairie, devant le centre médical E. Roux, place de l’église, rue Hoche, rue Voltaire). Dans le même temps, les panneaux de communication se multiplient (à quel coût ?), permettant de faire la promotion de l’équipe majoritaire. On est même surpris de voir qu’ils ont été implantés en grand nombre avenue Jean Jaurès, à la place d’arbres coupés pour de futurs travaux. Ces manoeuvres, à deux ans des municipales, ne trompent personne. Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de Noël.