BOIS D'ARCY
Bandeau inférieur

La Mairie/Libre Expression

Libre Expression

Depuis octobre 2015, après modification du réglement intérieur du Conseil municipal, il a été décidé de proposer cet espace d'expression libre aux groupes politiques de la municipalité.

>> Tribunes : septembre 2018

Tribune libre du groupe majoritaire « Renouveau pour Bois d’Arcy » 26 élus


Embellir notre Ville, la rendre plus innovante et plus sûre, voilà notre objectif !
Avec une ligne de conduite forte : ne pas augmenter les impôts. Résultat, 80% du programme a déjà été réalisé : en matière de sécurité (police municipale, videoprotection, mise en fourrière,...), de cadre de vie (fleurissement, squares publics, Fête de la Nature,...), d’urbanisme (révision du PLU pour moins et mieux construire,...), de Réussite éducative (plan numérique, soutien scolaire gratuit, rénovation de l’école du Parc,...), de Petite enfance (micro-crèche, maison des assistantes maternelles,...), de Jeunesse (passeport citoyen, cérémonies des bacheliers et d’entrée en 6ème, ArcyGarden,...), de Sport (Trophée et Fête du sport, piste d’athlétisme, stage du PSG, rénovation du Cosec,...), de Culture (Festival de la Bande annonce, Prix des lecteurs, cinéma en plein air,...). Sans oublier l’arrivée de la fibre optique, la Maison des Associations Lino-Ventura et toutes les activités renforcées pour nos Seniors. Enfin, nous allons redonner vie à l’Abri-Blues, longtemps abandonné, et aménagé les lisières de forêt pour créer un city stade. Continuons ensemble à transformer notre Ville ! Bonne rentrée à tous !

Tribune libre du groupe d'opposition « Bien Vivre à Bois d’Arcy » 7 élus


En cette rentrée, la taxe d’habitation va baisser pour une partie des foyers arcisiens. Cette disposition déplait à l’équipe municipale qui affirme qu’elle gère bien la commune et que c’est l’Etat qui met en péril le budget. Qu’en est-il ? Comparons simplement les chiffres : en 2013, les dépenses de fonctionnement étaient de 17 729 116 €, les recettes de 19 650 352 €, la dette de la Ville expirait en 2027. Au 1er avril 2014, il y avait 225 employés titulaires en mairie et 72 non-titulaires. En 2017, les dépenses atteignent 18 178 549 €, les recettes 19 380 795 €, la dette devrait expirer en 2046 (si les 4 M d’emprunts prévus au budget 2018 sont réalisés). Au 1er avril 2018, il y a 230 titulaires et 81 non-titulaires. Quand le maire affirme qu’il n’augmente pas les taxes communales, il oublie de préciser qu’il endette la commune, ce qui revient à des impôts différés. N’oublions pas d’ailleurs que les impôts ont bien augmenté depuis 2014 (120 à 150€ annuels par foyer) puisqu’un abattement de 15% a été réduit à 5%. Si l’on ajoute que tous les équipements de la Croix-Bonnet, négociés AVANT 2014, sont financés par l’Aménageur, il est difficile d’affirmer que la ville est bien gérée.